Port Vale coule Swindon en fusillade pour atteindre la finale des séries éliminatoires au milieu de scènes laides | Ligue deux

Port Vale a remporté une séance de tirs au but nerveuse 6-5 pour battre Swindon et assurer sa place dans la finale des séries éliminatoires de la Ligue 2, où ils affronteront Mansfield.

Après que le match nul se soit terminé 2-2 au total, Aidan Stone a été le héros de l’équipe locale lors de la fusillade devant une foule exceptionnelle de 11 669 personnes à Vale Park. La victoire de Vale a été gâchée par des scènes inconvenantes au milieu d’une invasion de terrain d’après-match, alors que les joueurs visiteurs semblaient être confrontés à un groupe de fans dans le cercle central.

« Ce qu’ils [the Swindon players] ont dû supporter de sortir de ce terrain … les joueurs ont été agressés physiquement et verbalement », a déclaré le manager de Swindon, Ben Garner. « Je sais que je l’ai vu dans certains des autres matchs des barrages. Je ne sais pas où nous allons en tant que pays – c’est absolument dégoûtant.

Swindon avait remporté le match aller 2-1 mais James Wilson de Port Vale a marqué à la huitième minute pour égaliser au total, avant que leur manager Darrell Clarke ne soit expulsé à la troisième minute de prolongation après une altercation avec le joueur de Swindon Dion Conroy. .

Clarke a décidé d’apporter trois changements à son équipe de départ après leur défaite 2-1 au County Ground il y a quatre jours. Kian Harratt, Mal Benning et Jake Taylor ont eu la chance de briller, tandis qu’Aaron Martin, Harry Charsley et Ryan Edmondson sont tombés sur le banc. Swindon est resté inchangé alors que Garner a gardé confiance en l’équipe qui a impressionné au match aller.

Lire aussi  Daria Saville éliminée de l'Open de Miami après sa défaite face à Belinda Bencic
Les joueurs de Swindon essaient de sortir du terrain à Vale Park. Leur manager a affirmé que les supporters locaux avaient « abusé physiquement et verbalement » de ses joueurs Photographie : Robbie Stephenson/JMP/Shutterstock

Wilson aurait dû marquer après seulement quatre minutes, mais il a gâché une chance glorieuse au deuxième poteau. David Worrall a fouetté un joli centre mais Wilson, généralement fiable, a raté le ballon avec le but à sa merci.

Swindon était catégorique sur le fait qu’il aurait dû avoir un penalty quelques instants plus tard lorsque le centre de Mandela Egbo semblait avoir frappé la main du défenseur de Vale Benning, mais l’arbitre Seb Stockbridge a écarté les protestations des visiteurs.

Wilson s’est ensuite assuré de marquer avec une deuxième bouchée de la cerise. Harratt a traversé bas de la gauche et Wilson n’a commis aucune erreur, non marqué au poteau arrière. Le capitaine des Valiants, Nathan Smith, est venu à un cheveu de doubler leur avance, mais son doux curleur du pied droit a secoué le poteau droit.

Le défenseur français Mathieu Baudry a raté agonisant juste après l’heure de jeu, tandis que Jonny Williams a tiré à côté de la surface de réparation. Wilson a ensuite eu un tir puissant bloqué à l’intérieur de la surface, puis a explosé au-dessus de la barre alors qu’il repoussait une autre belle opportunité.

Smith a dirigé large avec cinq minutes à jouer et Wilson avait une chance de gagner dans le temps d’arrêt, mais son coup franc bas du pied gauche a été bien sauvé par le gardien des Robins, Lewis Ward.

Mais ensuite, l’équipe locale a perdu son manager après qu’il ait été renvoyé pour une altercation inutile avec Conroy par les pirogues. Clarke a tenté d’arracher le ballon au défenseur pour faire démarrer le jeu après qu’il soit sorti pour une remise en jeu.

Lire aussi  Tableau de la Premier League 2021/22 : derniers classements, rencontres, résultats de la semaine de match 14 - Chelsea reste en tête

Stockbridge n’a pas hésité à l’envoyer dans les tribunes et Conroy a été averti pour sa part dans l’altercation, qui a entraîné une bagarre totale entre les joueurs des deux côtés.

<gu-island name="EmbedBlockComponent" deferuntil="visible" props="{"html":" », »caption »: »The Fiver : inscrivez-vous et recevez notre e-mail quotidien sur le football. », »isTracking »:false, »isMainMedia »:false, »source »: »The Guardian », »sourceDomain »: »theguardian.com « } »>

The Fiver : inscrivez-vous et recevez notre e-mail quotidien sur le football.

Wilson a ensuite décoché un tir du pied gauche dans la deuxième période de prolongation, mais sans plus de buts, c’est Vale qui l’a emporté sur les coups de pied dans une finition spectaculaire.

Stone a sauvé de Josh Davison pour mener la fusillade à mort subite après que Harry McKirdy de Swindon ait raté son ancien club. Ellis Iandolo a ensuite explosé avec le huitième penalty des visiteurs pour envoyer Vale dans le nouveau Wembley pour la première fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick