Suivre Ti-Cats QB Dane Evans dans une quête pour honorer les cultures autochtones

O
Que fait-on après avoir lancé cinq touchés pour gagner un match de football professionnel ? Célébrez votre réussite ? Vous reposer littéralement sur vos lauriers ?

Si votre Dane Evans, vous vous levez tôt, sautez dans votre camion et prenez la route dans une quête pour apprendre et grandir.

Evans est des tribus Wichita et affiliées, du côté de son père Damon. Son arrière-grand-mère, Doris Jean Lamar-McLemore, était la dernière à parler couramment la langue Wichita. Elle est décédée il y a huit ans, à l’âge de 89 ans, mais l’esprit de la tribu brûle vivement et Evans reste une source de fierté. Chaque fois qu’il partait à l’université, sa tribu d’Anadarko, en Oklahoma, lui offrait une plume et, lors du pow-wow de sa grand-mère, il recevait l’écusson qu’il porte maintenant autour du cou.

Plus tôt ce mois-ci, avant la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation d’aujourd’hui, j’ai accompagné le quart-arrière des Tiger-Cats de Hamilton alors qu’il rendait visite aux membres des Mississaugas de la Première Nation de Credit et des communautés des Six Nations dispersés le long des rives de la rivière Grand dans un quête pour honorer son propre héritage amérindien.

Lire aussi  John Tavares des Maple Leafs revient dans l'alignement pour l'ouverture de la saison

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick