65 morts dont 28 soldats, 12 grièvement blessés dans les incendies de forêt en Algérie | Nouvelles du monde

Alger : Les incendies de forêt qui ont ravagé les zones boisées du nord de l’Algérie ont fait au moins 65 morts, a rapporté mercredi la télévision d’Etat, alors que certains des incendies les plus destructeurs de l’histoire du pays continuaient de faire rage.

Le gouvernement a déployé l’armée pour aider à combattre les incendies, qui ont ravagé le plus durement la région montagneuse de Kabylie, et 28 des morts sont des soldats, avec 12 autres grièvement blessés par des brûlures.

Le président Abdelmadjid Tebboune a décrété trois jours de deuil national pour les morts et a gelé les activités de l’État non liées aux incendies.

Des incendies de forêt ont enflammé une grande partie de l’Algérie, de la Turquie et de la Grèce au cours de la semaine dernière et un contrôleur de l’atmosphère de l’Union européenne a déclaré que la Méditerranée était devenue un point chaud de feux de forêt grâce à un temps de plus en plus chaud.

Des dizaines d’incendies distincts ont fait rage dans les zones forestières du nord de l’Algérie depuis lundi et mardi, le ministre de l’Intérieur Kamel Beldjoud a accusé des incendiaires d’avoir allumé les flammes, sans fournir aucune preuve.

La zone la plus touchée a été Tizi Ouzou, le plus grand district de la région de Kabylie, où les maisons ont brûlé et les habitants ont fui pour se réfugier dans des hôtels, des auberges et des logements universitaires dans les villes voisines.

Le gouvernement a déclaré qu’il allait indemniser les personnes touchées.

En direct

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick