«Malgré tous les efforts», la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern est testée positive pour Covid-19 | Nouvelles du monde

New Delhi: La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a informé samedi 14 mai 2022 que « malgré tous les efforts », elle a été testée positive au Covid-19. Ardern, qui est entièrement vaccinée, a publié une photo de son résultat de test positif sur Instagram et a déclaré qu’elle était « dégoûtée » de manquer plusieurs annonces politiques importantes au cours de la semaine à venir, notamment la publication du budget annuel du gouvernement et un plan de réduction des effets de serre. émissions de gaz.

Ardern s’était isolée dans sa résidence de Wellington depuis dimanche après que son fiancé Clarke Gayford eut été testé positif au virus. Elle a également révélé que sa fille de trois ans, Neve, avait été testée positive pour le virus mercredi.

A LIRE AUSSI | La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern annule son mariage en raison des nouvelles restrictions d’Omicron

« Malgré tous mes efforts, j’ai malheureusement rejoint le reste de ma famille et j’ai été testé positif au COVID 19. Nous nous sommes isolés depuis dimanche lorsque Clarke a été testé positif pour la première fois. Neve a été testé positif mercredi et j’ai renvoyé un faible positif la nuit dernière et fort ce matin », a écrit la femme de 41 ans dans sa légende.

Selon les règles de santé de la Nouvelle-Zélande, les gens doivent s’isoler pendant sept jours si quelqu’un dans leur foyer teste le coronavirus positif.

« Il y a tellement de choses importantes qui se passent pour le gouvernement cette semaine – la publication de notre plan de réduction des émissions lundi et le budget jeudi. Cela me manque d’être là en personne, mais je resterai en contact étroit avec l’équipe et partager quelques comptes d’ici », a ajouté Ardern.

Lire aussi  La foule bat un tueur d'enfants à mort

Elle a dit : « À tous ceux qui s’isolent ou qui traitent avec le COVID, j’espère que vous prenez bien soin de vous ! »

Dans son message, Ardern n’a pas décrit ses symptômes, bien que son bureau ait déclaré dans un communiqué qu’elle avait commencé à ressentir des symptômes vendredi.

Ardern, notamment, est devenu le dernier d’une longue liste de leaders mondiaux à avoir contracté le virus. Parmi les premiers et les plus graves cas figurait le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui a été hospitalisé pendant une semaine en avril 2020 avant que les vaccins ne soient disponibles.

La Nouvelle-Zélande a connu cette année sa première épidémie majeure, la variante Omicron s’étant rapidement propagée.

(Avec apports de l’agence)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick