«Ils ont intérêt à être disposés à travailler»

Les Jets de Winnipeg ont raté les séries éliminatoires lors de la dernière campagne et leur nouvel entraîneur-chef Rick Bowness entend prendre les moyens nécessaires pour ramener le club à la respectabilité souhaitée.

• À lire aussi: Blue Jackets: Gaudreau, «le meilleur joueur offensif» avec lequel Laine a joué

• À lire aussi: Une histoire que le Wild tient à laisser en arrière

Déjà, l’organisation manitobaine a envoyé un premier message percutant aux troupes en dépouillant le vétéran Blake Wheeler de son titre de capitaine. Visiblement, l’heure n’est pas à la plaisanterie et les touristes au sein de l’équipe boucleront leurs valises bien rapidement. Les joueurs obtiendront du temps d’utilisation au mérite, a garanti Bowness, embauché durant la saison morte.

«Écoutez, je suis l’instructeur-chef et c’est tout ce que je sais faire. Donc, je me présenterai pour effectuer mon travail, a-t-il dit jeudi, selon des propos diffusés par le réseau Sportsnet. L’objectif raisonnable, c’est d’être prêt pour la saison. Nous n’avons pas le choix. Comme on l’a mentionné aux gars, ils doivent arriver à la patinoire chaque jour et ils ont intérêt à être disposés à travailler. Il leur faudra adhérer à ce que nous voulons.»

«Parce que c’est cela qui importera d’ici le 14 octobre [jour du premier match des Jets en 2022-2023] : ce seront ceux qui s’engagent le plus, qui s’efforcent davantage, qui prêtent attention aux détails et qui se trouvent sur la même longueur d’onde. On met tout sur la table, donc cela signifie d’être allumé à tous les jours», a-t-il insisté.

Lire aussi  Grizzlies vs Jazz: Comment Memphis a appelé le bluff de l'Utah dans le pick-and-roll pour remporter une victoire cruciale dans le premier match

Les vétérans sur le qui-vive

Les porte-couleurs de la formation croyant leur poste coulé dans le béton risquent d’avoir une mauvaise surprise s’ils ne gardent pas le pied sur l’accélérateur au camp d’entraînement. Bowness récompensera les plus convaincants, nonobstant leurs années d’expérience.

«Nous avons manqué les séries l’an passé, donc tout est ouvert et ça va pour moi. Il y a un nouveau personnel d’entraîneurs ici et j’ai vu plusieurs de ces joueurs en tant que pilote adverse. Ainsi, à ceux se disant que je ferai ceci ou cela et que ça suffira, bien, je dirai qu’il n’y a rien de donné à l’avance, a-t-il averti. On offrira une chance réellement à tout le monde. Les gars qui font bien dans les séances et qui montrent de belles chances obtiendront une occasion de montrer leur savoir-faire.»

Les hommes de l’instructeur-chef suivront-ils les recommandations? Les prochains mois le diront, mais le gardien Connor Hellebuyck est rempli de bonnes intentions.

«Je ferai tout pour gagner des matchs. Lorsqu’un nouvel entraîneur arrive avec une philosophie ayant fait ses preuves, ça me va. Je suis très enthousiaste quant à ce que nous ferons et il s’agit seulement du début.»

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick