La reine annule les audiences virtuelles en raison de Covid: palace

La reine Elizabeth a annulé deux autres engagements après avoir été testée positive pour le coronavirus ce week-end, a déclaré le palais de Buckingham.

La reine Elizabeth II a annulé deux engagements jeudi après avoir été testée positive pour le coronavirus ce week-end, a déclaré le palais de Buckingham.

« Les deux audiences virtuelles qui devaient auparavant avoir lieu aujourd’hui seront désormais reportées à une date ultérieure », a déclaré un porte-parole.

Des responsables royaux ont annoncé dimanche que le chef de l’État de 95 ans avait été testé positif et présentait des symptômes « légers » de Covid, mais continuerait avec des « tâches légères ».

Son fils aîné et héritier, le prince Charles, a été testé positif pour la deuxième fois depuis début 2020 le 10 février, deux jours après avoir rencontré sa mère au château de Windsor.

La reine, qui en est à sa 70e année record sur le trône, a annulé des engagements virtuels similaires prévus mardi mais s’est entretenue avec le Premier ministre Boris Johnson mercredi.

Le monarque et le Premier ministre tiennent des réunions hebdomadaires régulières en privé.

Ils ont été menés par téléphone plutôt qu’en personne en raison des restrictions liées aux coronavirus.

Les responsables du palais ont déclaré qu’aucun autre engagement n’était prévu pour cette semaine.

La dernière annulation alimentera inévitablement de nouvelles craintes pour sa santé, compte tenu de son âge avancé.

Par précaution, la reine et son mari, le prince Philip, ont déménagé à Windsor, à l’ouest de Londres, en mars 2020 alors que la pandémie mondiale frappait la Grande-Bretagne.

Le couple, marié depuis 73 ans, s’est isolé avec un nombre réduit de personnel de maison. Philip, 99 ans, est décédé en avril 2021 et ses funérailles ont eu lieu sous des bordures de virus.

Lire aussi  Les gros titres du jour du Telegraph

Elizabeth a repris ses fonctions officielles après sa mort et lorsque les restrictions ont été levées. Mais elle a été forcée de ralentir sur avis médical en octobre de l’année dernière.

Le palais a été contraint de confirmer qu’elle avait passé la nuit à l’hôpital après avoir subi des tests non spécifiés. Depuis, ses apparitions se font plus rares.

Elle a tenu un engagement public dans sa résidence de Sandringham, dans l’est de l’Angleterre, le 5 février, à la veille de l’anniversaire de son accession au trône en 1952.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick