Tamara Lich: audience de mise en liberté sous caution de l’organisateur du “Freedom Convoy” mardi

OTTAWA –

Tamara Lich, une organisatrice du « Freedom Convoy », doit comparaître aujourd’hui devant un tribunal d’Ottawa pour une enquête sur le cautionnement après avoir été arrêtée la semaine dernière pour avoir prétendument enfreint l’une de ses conditions de mise en liberté sous caution.

Elle a été arrêtée à Medicine Hat, en Alberta, où elle vit, en vertu d’un mandat d’arrêt pancanadien demandé par la police d’Ottawa.

La police l’a transportée dans la capitale et elle a brièvement comparu devant un juge d’Ottawa jeudi avant de rester en détention pendant le week-end.

Lich était une figure de proue clé de la manifestation massive qui a envahi les rues du centre-ville de la capitale pendant plus de trois semaines en février.

Elle et son collègue organisateur de la manifestation Chris Barber sont conjointement accusés de méfait, d’entrave à la police, de conseil aux autres de commettre des méfaits et d’intimidation.

Elle a été libérée avec une longue liste de conditions, y compris une interdiction de tous les médias sociaux et l’ordre de ne rien soutenir en rapport avec le “Freedom Convoy”.

La police n’a pas précisé quelle condition elle est accusée d’avoir enfreinte.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 5 juillet 2022.

Cette histoire a été produite avec l’aide financière du Meta et de la Canadian Press News Fellowship.

Lire aussi  Consentement et choix des cookies -

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Recent News

Editor's Pick