Un membre du personnel du gouvernement de l’Ontario perd son emploi après un don de 100 $ au blocus d’Ottawa, d’autres sous surveillance

La directrice des communications du ministère ontarien responsable de l’application de la loi est sans emploi après avoir été liée à un don de 100 $ pour soutenir le convoi bloquant les rues d’Ottawa.

Marion Isabeau-Ringuette fait partie de plusieurs membres du personnel et associés du gouvernement sous surveillance après que leurs noms ou des informations d’identification ont été trouvés dans une paire de fuites de quelque 100 000 dons au site Web américain de financement participatif GiveSendGo.

« Que le directeur des communications soutienne financièrement une occupation illégale et illégale est certainement préoccupant », a déclaré la députée néo-démocrate Catherine Fife.

« Qui a fait un don, pourquoi a-t-il fait un don, et cela a-t-il contribué à l’inaction qui s’est produite sur le terrain à Ottawa ? » elle a dit.

La porte-parole du premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, Ivana Yelich, n’a pas donné de détails dans une brève déclaration aux journalistes.

« Mme. Isabeau-Ringuette ne travaille plus pour le gouvernement de l’Ontario », a déclaré Yelich. « Nous ne commentons pas davantage car il s’agit d’une question de personnel. »

Isabeau-Ringuette a travaillé comme membre du personnel politique pas plus tard que dimanche pour le solliciteur général de l’Ontario, le poste qui supervise la police et les autres forces de l’ordre en Ontario.

Le don de 100 $ a été répertorié comme anonyme sur GiveSendGo, mais dans une paire de documents divulgués totalisant près de 100 000 dons, une ligne indique « MR » avec une adresse e-mail contenant le nom d’Isabeau-Ringuette.

Les données contiennent également un employé du service correctionnel fédéral et le nom d’un autre employé du gouvernement de l’Ontario. Ce dernier s’est contenté de dire « Pas de commentaire » lorsqu’il a été contacté au téléphone par CTV News Toronto.

Lire aussi  Un an après les incendies de forêt en Grèce, les habitants sont sceptiques et des leçons ont été apprises – POLITICO

Un sondeur ayant des liens avec le parti progressiste-conservateur au pouvoir a été accusé dans un communiqué de presse du NPD d’avoir fait un don, car une ligne de la feuille de calcul comprend son adresse e-mail et son nom. Mais dans une réponse à CTV News Toronto, le sondeur a nié avoir fait un don.

Même les petits donateurs au blocus, s’ils continuent à faire des dons, courent le risque de geler leurs comptes bancaires, en raison de l’invocation par le gouvernement fédéral de la Loi sur les mesures d’urgence, a déclaré l’avocat torontois Nainesh Kotak.

« En vertu de cette loi, je suggérerais que le gouvernement puisse geler les comptes bancaires s’il le souhaite », a-t-il déclaré. « C’est préoccupant. Les cibles devraient être les plus gros joueurs.

Kotak a déclaré qu’il pensait que le gouvernement avait les outils pour faire face à la manifestation plus tôt, mais ne l’a pas fait. Désormais, la révocation des assurances ou des amendes liées à l’automobile pourrait priver de moyens de subsistance toute personne utilisant ces camions pendant une longue période, a-t-il déclaré.

« Nous sommes passés de zéro application à l’utilisation d’un bazooka », a-t-il déclaré. « Ce sont des étapes extraordinaires. »

Yunkang Yan, chercheur postdoctoral à l’Institute for Data, Democracy and Politics de l’Université George Washington, a déclaré qu’aux États-Unis, des politiciens de droite ont utilisé le convoi pour dynamiser leur base et susciter des soutiens.

«De nombreux médias de droite influents font la promotion de récits à ce sujet depuis longtemps. Ils ont un très large public. Des personnes de tous les horizons de la droite politique pourraient consulter régulièrement leur contenu », y compris ceux des deux côtés de la frontière, a-t-il déclaré.

Lire aussi  Les inscriptions à Medicaid ont dépassé les 80 millions, un record, pendant la pandémie

« C’est peut-être pour ça qu’ils sont vraiment aspirés là-dedans. »

Une deuxième fuite de données GiveSendGo basée uniquement sur la page « Adopt-a-Trucker », a été publiée en ligne et traite de quelque 7 500 noms. Le don le plus important de cet ensemble a été répertorié comme provenant d’un Américain, à 7 865,19 $ US.

Le nombre de donateurs canadiens était légèrement supérieur à celui des donateurs américains, soit de 47,5 % à 47 %.

Cependant, les Canadiens ont donné plus, à environ 321 000 $ US, tandis que les Américains ont donné environ 200 000 $.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recent News

Editor's Pick